• 1
  • 2
  • 3
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random

Peintures d’images (imprimées) et journaux (impubliables), Bibliothèque de Guéret

Bibliothèque Multimédia du Grand Guéret

8 avenue Fayolle - 23006 Guéret

Vendredi 15 mars 2019 à 18h : présentation de l’exposition.

Exposition du 6 au 29 mars 2019

Cette exposition s’inscrit dans le programme « Art & Bibliothèque » à l’initiative de la DRAC Nouvelle-Aquitaine.
Opération réalisée par le FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine - Limousin, la Communauté d'Agglomération du Grand Guéret, la Bibliothèque Multimédia du Grand Guéret.

Avec les œuvres de : Denise A. AUBERTIN, Nina CHILDRESS, Gabriele DI MATTEO, Anthony FREESTONE.
Œuvres des collections du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine – Limousin.

Childress BibilothequeNina Childress
Bibliothèque, 2005
Huile sur toile
195 x 130 cm
Collection FRAC Limousin, Limoges.
© Adagp, Paris / Photo : Freddy Le Saux

 

ART & BIBLIOTHÈQUE

Initié par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, le programme « Art & Bibliothèque » vise à explorer les relations entre Arts visuels et Livre sous différents aspects. Une série d’expositions d’œuvres choisies dans les collections du FRAC-Artothèque est présentée dans différentes médiathèques (Guéret, Treignac, Meuzac, Royère de Vassivière, Limoges) durant l’année 2019. Les artistes participant ont été sollicités pour dévoiler leur « bibliothèque idéale », à savoir une dizaine de livres qui les ont particulièrement marqués et qui ont pu influencer leur démarche. Ces livres choisis seront mis à disposition des lecteurs. Le point d’orgue de cette suite expositions se déroulera à l’automne et prendra la forme d’une journée d’étude réunissant artistes, théoriciens, bibliothécaires et historiens.

Peintures d’images (imprimées)

Pour la Médiathèque de Guéret, nous avons choisi des peintures de grand format qui s’inspirent directement d’images et de textes de livres. C’est, en effet, une des questions centrales sur laquelle reposent les liens entre arts visuels et livre depuis une trentaine d’années. Non plus l’œuvre comme illustration en accompagnement d’un texte au sein d’un ouvrage illustré, mais une réappropriation d’images imprimées précisément choisies par le peintre. Le livre devient ainsi une véritable source visuelle (parmi d’autres très nombreuses aujourd’hui) avec ses qualités propres liées, notamment, aux différentes techniques d’impression. Les particularités plastiques du document-source sont transposées en peinture, avec parfois, certains ajustements. On notera ainsi les très grands changements d’échelle par rapport aux documents d’origine, ou encore la modification de la relation aux images et aux textes induite par cette transposition, le lecteur devenant spectateur.

La couverture d’un célèbre livre pour enfant, « La vie illustrée de Marcel Duchamp, avec douze dessins d’André Raffray » publié en 1977 pour l’ouverture du Centre Pompidou, devient en 1993 une peinture à l’huile de très grand format pour l’italien Gabriele di Matteo (né en 1957). A l’époque, il s’intéresse à la vie « romancée » des personnages illustres et aux frontières poreuses entre photographie et peinture.
Les investigations d’Anthony Freestone, artiste franco-britannique né en 1961, se situent à la croisée des arts plastiques, de la littérature et du cinéma, et l’amènent à dévoiler des correspondances inédites entre textes et images. Ses recherches autour du mythe de la Tour de Babel se déploient ici sous la forme d’un polyptique de très grand format où des extraits de textes savants (Sigmund Freud, Michel Leiris) côtoient des images d’époques différentes, Moyen-Age et années 1960 (Andy Warhol).
La bibliothèque vue par Nina Childress (née en 1961) a des couleurs saturées proches du cinéma, du rêve, du fantasme. C’est souvent dans les livres et les magazines des années 1960-70 qu’elle trouve des images à transférer sur la toile, non sans en accentuer fortement les contrastes par une palette colorée extrêmement saturée.

Livres impubliables

En contrepoint de cet ensemble de grands tableaux, trois « Livres impubliables » de Denise A. Aubertin (1933-2019) sont présentés dans des vitrines. Ces albums montrent une part de la réalité de sa vie quotidienne impossible à reproduire à cause de leur matérialité. Ils sont décrits ainsi par l’artiste : « Les livres impubliables » proposent une autre manière d’écrire un livre : par collages, sur fonds déjà imprimés, d’images et bulles de B.D., de photos, de lambeaux de textes que je m’approprie. L’ensemble racontant simultanément avec mes propres écrits, eux-même entremêlés, éclatés. Taches (vin, café, etc.). Effet plastique et tactile dû à à la fixation des matières – reliques – sorte de « parcours ». « Les livres impubliables » résultent d’un travail sérieusement élaboré, s’apparentant au rébus ».(1)
En 1969, Denise A. Aubertin a commencé à travailler les livres. Pendant cinquante ans, elle les a sculptés, détournés, rendus impubliables, et même, en les cuisinant et en les passant au four – ses fameux « livres cuits » - les a rendus tout à fait impossibles à lire, leur contenu « support absolu des pensées et des connaissances » rayonnant alors d’une force magique, alliance de mystère et de rêve. (2)
Son insatiable appétit pour la littérature a pris fin très récemment. Cette exposition et le programme « art & bibliothèque » lui sont dédiés.

Y. Miloux, février 2019

(1) et (2) In Denise A. Aubertin, galerie J. Mercuri, 1994

 

BIBLIOTHEQUES IDEALES

De Nina Childress :

Mme de Lafayette : La Comtesse de Tende (1662)
George Sand : Consuelo (1843)
Emile Zola : L’œuvre (1886)
Thomas Hardy : Jude l’obscur (1895)
Théodore Dreiser : Sister Carrie (1900)
Vicky Baum : Grand Hôtel (1929)
Georges Simenon : La Maison des sept jeunes filles (1941)
Enid Blyton : Deux enfants dans un sapin (1966)
Elfriede Jelinek : Méfions-nous de la nature sauvage (1995)
Virginie Despentes : King-Kong Théorie (2006)

 

D’Anthony Freestone :

Paul Léautaud : Journal Littéraire
Marcel Proust : La Recherche du Temps Perdu
Michel Leiris : La Règle du Jeu
Lewis Carroll : Alice in Wonderland
Honoré de Balzac : les illusions perdues
Louis Aragon : Auréline
Marivaux : la vie de Marianne
Pierre Louys : Œuvre érotique (Trois filles de leur mère,…)
Grégoire Bouillier : rapport sur moi
César Fauxbras : Le Théâtre de l’occupation.

 

De Gabriele di Matteo :

Bernard Marcadé : Marcel Duchamp, la vie à crédit
Italo Calvino : Leçon américaine
Paul Valéry : Quaderni
Avraham B. Yehoshua : Voyage vers l’an mil
Jack London : L’appel de la forêt
Anne Delbée : Camille Claudel
Georges Didi-Huberman : le jeu de l’évidence
Fernando Pessoa : une seule multitude
Henri-Pierre Roché : Victor / Jules et Jim
Elsa Morante : L’ile d’Arturo

 

Quelques « livres cuits » de Denise A. Aubertin :
Dostoïevski : “Bobok” (coll. Frac Limousin),
José Luis Borgès : « Le livre de sable »,
Jacques Prévert : « Grand bal du printemps »,
Witold Gombrowicz : « Le festin chez la comtesse Fritouille »,
Diderot : « La religieuse », « La science-fiction chez Denoël »,
Erasme : « Eloge de la folie »,
Aimé Césaire : « Les armes miraculeuses »,
Paul Auster : « Léviathan »,
Rabelais : « Gargantua »,
Elfriede Jelinek : « Lust »,
Ishiguro : « Un artiste du monde flottant »

Collection en mouvement, George Dupin - Cinq vues de Dubaï, Châtelus-le-Marcheix

Bibliothèque

29 bis rue des Deux Ponts
23430 Châtelus-le-Marcheix

LogoFacLim

Exposition 13 mars au 6 mai 2019

Vendredi 22 mars 2019 à 18h :

Présentation de l'exposition à la Bibliothèque de Châtelus-le-Marcheix

DupinGeorge Dupin
Dubaï, Emirats Arabes Unis, Février 2004,
février 2004
Photographie couleur sur papier
113 x 140 x 4,5 cm.
Collection du FRAC Limousin.
© George Dupin / Photo: Freddy Le Saux

Opération réalisée par le FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine - Limousin, le FACLIM, et la ville de Châtelus-le-Marcheix.

Né en 1966 au Havre, George Dupin vit et travaille à Paris.
En 1990, il intègre l’Institut des Hautes Études en Arts Plastiques à Paris à la suite de son Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique. Il devient ensuite enseignant à l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne à Rennes où il exerce toujours.

George Dupin est un photographe de paysage urbain. Il a choisi la photographie car, pour lui, c’est un support qui privilégie le témoignage. A travers ses photographies, il mène une recherche documentaire sur la ville et son fonctionnement. Ses œuvres montrent son intérêt pour le territoire, l’architecture et l’urbanisation.

Depuis 1996, il axe ses recherches sur l’organisation urbanistique contemporaine, en enquêtant sur des villes telles que Le Havre, Brasilia, Sao Paulo, Montréal, Jérusalem, Bethléem, Hébron, Naplouse, Hérouville-Saint-Clair, Marne-la-Vallée, Berlin, Caracas, Dubaï, Datong, Pékin, Bâle : des villes détruites, des villes nouvelles, en cours de construction ou de reconstruction. « Ce que racontent ces images, c’est l’usage symbolique et politique de l’architecture par les puissances du monde pour prendre possession et contrôler un territoire ».

Le fil conducteur de ses photos-témoins est aussi la lumière, comme en témoigne cet ensemble de cinq images (sur une série de sept) réalisé à Dubaï en février 2004. Chaque photographie a fait l’objet d’un cadrage extrêmement précis. Ici, des trouées dans le bâti en construction, dont on voit une partie de la structure, cadrent à leur tour des fragments de villes, comme des cadres dans le cadre. Là, l’image est composée selon une succession de lignes horizontales qui soutiennent les constructions géométriques des immeubles à l’arrière-plan, mettant en valeur quelques motifs ornementaux. Ailleurs, un champ de culture intensive de fleurs devient un tapis pour des constructions géométriques qui relient l’image à une vaste étendue de ciel bleu.
Les tirages de format moyen nous invitent à une lecture détaillée de chaque image et nous permettent de déceler des détails liés aux chantiers.
Loin des clichés médiatiques et touristiques habituellement diffusés sur cette ville, les photographies de George Dupin proposent des vues presque intimistes du paysage, des visions très personnelles qu’il nous invite à partager.

Collection en mouvement, David Renaud, nouvelles géographies, Argentat

Médiathèque intercommunale

LogoFacLimPlace Joseph Faure
19400 Argentat

Exposition du 30 mars au 18 mai 2019

Samedi 30 mars 2019 à 11h : présentation de l'exposition en présence de l'artiste

Renaud The Thing

David Renaud, The Thing (détail), 1998.
Acrylique sur bois, moteur électrique, hauteur: 12,5 cm, diamètre: 110 cm
Collection FRAC Limousin.
©DR / Photo : F. Avril

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Opération réalisée par le FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine - Limousin et le FACLim, en partenariat avec la Communauté de communes Xaintrie Val’Dordogne.

Une page, des journaux, des livres, Médiathèque de Treignac

Médiathèque de Treignac

15 Avenue du Général - 19260 Treignac

Vendredi 26 avril 2019 à 18h : présentation de l’exposition.

Exposition du 5 avril au 12 juin 2019

Cette exposition s’inscrit dans le programme « Art & Bibliothèque » à l’initiative de la DRAC Nouvelle-Aquitaine.
Opération réalisée par le FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine - Limousin, la Communauté de communes Vézère Monédières Millesources, la Médiathèque de Treignac.

Avec les œuvres de : Denise A. AUBERTIN, Gabriele DI MATTEO, Hans-Peter FELDMANN.
Œuvres des collections du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine – Limousin.

Di MatteoGabriele Di Matteo
Magritte, 1989
de la série : Pagina 
Photographie sur toile 
200 x 120 cm 
Collection FRAC Limousin, Limoges. 
© droits réservés / Crédit photographique : Frac Limousin

 

ART & BIBLIOTHÈQUE

Initié par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, le programme « Art & Bibliothèque » vise à explorer les relations entre Arts visuels et Livre sous différents aspects. Une série d’expositions d’œuvres choisies dans les collections du FRAC-Artothèque est présentée dans différentes médiathèques (Guéret, Treignac, Meuzac, Royère de Vassivière, Limoges) durant l’année 2019. Les artistes participant ont été sollicités pour dévoiler leur « bibliothèque idéale », à savoir une dizaine de livres qui les ont particulièrement marqués et qui ont pu influencer leur démarche. Ces livres choisis seront mis à disposition des lecteurs. Le point d’orgue de cette suite expositions se déroulera à l’automne et prendra la forme d’une journée d’étude réunissant artistes, théoriciens, bibliothécaires et historiens.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sous-catégories

United Kingdom Free Bets Bookmakers
Revew WillHill Here 100% bonus

Ladbrokes check here

Review Betfairclick here bonus