2015 - Vitrines créatives, Festival Au Bord du Risque #3, Aubusson

  • Imprimer

Cette opération s'intègre au Festival AU BORD DU RISQUE, organisé du jeudi 28 au samedi 30 mai 2015.
Vitrines créatives vous propose un parcours vidéo (œuvres de la collection du FRAC Limousin) à travers Aubusson, et une exposition au 4, Grande Rue (œuvres des collections du FRAC et de l'Artothèque du Limousin).

Pour cette troisième édition, le FRAC-Artothèque du Limousin, à l'invitation de la Scène Nationale d'Aubusson et avec le soutien de l'Association des commerçants, investit les vitrines et les locaux commerciaux disponibles du centre-ville et vous propose un parcours d'une dizaine d'œuvres innovantes et surprenantes.

Vernissage le jeudi 28 mai 2015 à 20h30

Exposition du 28 au 30 mai 2015

 

  • Joan Rabascall, La voix de son maître, 1975 de la série Mass Media Toile photographique noir et blanc sur châssis, 100 x 100 cm
    Collection FRAC Limousin / © Adagp, Paris
  • Christian Marclay, Telephones, 1995 vidéo, sonore, durée: 7'30"
    Collection FRAC Limousin / © C. Marclay
  • Claude Closky, 200 bouches à nourrir, 1994 Vidéo, durée: 30' (extrait)
    Collection FRAC Limousin / © C. Closky


Œuvres de François Boisrond, Claude Closky, Christian Marclay, Richard Monnier, Joan Rabascall, Ramon.
Collections du FRAC et de l'Artothèque Limousin


A la proposition du Théâtre Jean Lurçat d'investir quelques vitrines vides du centre ville d'Aubusson, nous avons choisi une sélection d'œuvres essentiellement vidéo projetées depuis l'intérieur du magasin sur la vitrine qui devient ainsi un écran, ou diffusées sur un moniteur de télévision.
Beaucoup de ces œuvres vidéos travaillent à partir de la matière première abondante qu'est l'image télévisuelle. En agissant par sélection et compilation, des artistes comme Claude Closky poussent nos systèmes de classement jusqu'à un certain paroxysme absurde, alors que d'autres comme Christian Marclay structurent leur composition de fragments d'images télévisuelles selon un rythme musical.
Pour chaque vitrine, quand cela était possible, nous avons choisi une œuvre en lien avec l'activité antérieure du magasin.
Ainsi, dans la vitrine d'une ancienne pharmacie, la vidéo « Pruneaux d'Agen » de Claude Closky répète une série d'images où des modèles féminins se trémoussent frénétiquement.
Ailleurs, dans la vitrine d'un ancien magasin de musique, la compilation vidéo « Telephones » de Christian Marclay s'impose autant comme succession d'images que comme bande musicale.
Dans la vitrine d' un ancien magasin de bibelots et d'objets, la vidéo programmatique « Objets se déplaçant de gauche à droite » de Closky trouve également une place de choix.
Dans le parcours de vitrines, un magasin ouvert spécialement aux visiteurs est transformé en galerie d'exposition. Au centre, un projet de monument à la télévision sous-titré Babel (1994) de Joan Rabascall utilise les artifices de la maquette pour nous livrer une vision futuriste angoissante.
Autour de cette Tour de Babel, d'autres œuvres en deux dimensions des collections du FRAC-Artothèque proposent d'autres visions d'artistes de ce medium : une photographie d'écran de télévision éteint par Richard Monnier, une compilation d'extraits de films explosifs de Closky, des sérigraphies de François Boisrond et de Ramon.
Les œuvres montrées dans les différents espaces mis à disposition forment une diversité de propositions. On y trouve autant les positions critiques vis-à-vis des médias d'un Rabascall (né en 1935) que les jeux oulipiens et absurdes d'un Closky ou les élucubrations rythmiques et musicales d'un Marclay. Autant de points de vue différents qui questionnent nos relations exponentielles aux écrans.

Yannick Miloux