2016 - Jan Křížek « Chez moi, l’homme ne doit jamais disparaître », BFM, Limoges

  • Imprimer

Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges

2, place Aimé-Césaire, Limoges

Vernissage vendredi 29 avril 2016 à 18h

Exposition 30 avril au 25 juin 2016

  • Jan Křížek devant les ruches qu’il avait fabriquées pour ses abeilles, Le Bartheil (Goulles), 1962.
  • Jan Křížek, Sans titre, non daté Encre sur papier, 28 x 22,5 cm
    Collection FRAC Limousin / © DR
  • Jan Křížek, Sans titre, années 1957 Gouache sur papier, 56 x 45,5 cm
    Collection FRAC Limousin / © DR
  • Jan Křížek, Sans titre, années 1940 Crayon à papier et encre sur papier, 31,2 x 26,5 cm
    Collection FRAC Limousin / © DR
  • Jan Křížek, Sans titre, non daté Bois, 31 x 14,5 x 2 cm
    Collection FRAC Limousin / © DR

Cliquer sur les images pour les agrandir

Un partenariat FRAC-Artothèque du Limousin et la BFM-Ville de Limoges
À l’origine du partenariat entre le FRAC-Artothèque et la Bibliothèque francophone multimédia se trouve le récit de l’histoire de Jan Křížek, artiste tchèque qui finit sa vie dans la plus grande discrétion en Limousin, et qui fut « redécouvert » grâce au leg de son fonds d’atelier au FRAC-Artothèque. Une histoire singulière que les deux structures souhaitent faire connaître au plus grand nombre.

Jan Křížek
Né en 1919 à Dobromerice (Tchécoslovaquie)
Décédé en 1985, Goulles (Corrèze, France)
Parmi les artistes tchèques qui s’installèrent en France après la Seconde Guerre mondiale, Jan Křížek compte, sans doute, parmi les plus importants et les plus originaux. Arrivé en 1947, il resta en France jusqu’à sa mort en 1985 et y créa l’essentiel d’une oeuvre qui fut admirée et soutenue par Jean Dubuffet, André Breton, Charles Estienne, Michel Tapié, Pierre Henri Roché... Jan Křížek était avant tout un sculpteur mais, confronté à une situation difficile, il ne put pratiquer ce type d’expression qu’occasionnellement et a surtout laissé de nombreux dessins, aquarelles et gravures qui lui servaient de « terrain d’expérimentation » et de recherche.

Le leg
En 2002, Madame Jiriná Křížek prenait contact avec le FRAC Limousin pour informer qu’elle souhaitait lui léguer l’ensemble des oeuvres restantes de son mari Jan, décédé en 1985 à Goulles (Corrèze).
Suite au décès de Madame Křížek en 2010, le conseil d’administration du FRAC Limousin acceptait le legs.
Le fonds d’atelier légué rassemble plus de 600 dessins sur papier (encres, gouaches, crayons, peintures aquarellées), 230 linogravures, quelques sculptures et objets en argile, ainsi que des peintures sur toile. Au total ce sont 905 éléments, datés de 1949 à 1962, qui enrichissent les collections du FRAC Limousin.
Cet ensemble restitue admirablement la pensée visuelle de l’artiste qui trouva dans la pratique intensive du dessin une manière d’étudier la sculpture et de réconcilier la tête et la main, le savoir et l’intuition, l’archaïsme et la modernité. Si Madame Křížek a souhaité que les oeuvres de son mari restent en Limousin, c’est dit-elle, « en remerciement des quarante années de sérénité vécues sur ces terres limousines ». En confiant ainsi ces oeuvres au FRAC, elle voulait également s’assurer que la mémoire du travail de son mari serait préservée et que ses recherches seraient montrées aux jeunes artistes et au public.

L’exposition
Pour mettre en valeur ce très important fonds d’atelier et donner un éclairage particulier au travail biographique et scientifique que constitue l’ouvrage qui vient d’être publié, nous avons imaginé un partenariat avec la Bibliothèque Francophone Multimédia - Ville de Limoges.
Dans une scénographie proche du cabinet d’art graphique, une sélection d’oeuvres sur papier (aquarelles, dessins, estampes...) est présentée pour évoquer l’esprit de recherche de Křížek en matière de représentation de l’humain. Un ensemble d’oeuvres de petites dimensions et quelques objets domestiques est présenté tel qu’il était accroché dans la chambre des époux Křížek.
L’exposition est accompagnée de la diffusion d’un film documentaire, « Jan Křížek, sculptures et abeilles » de Martin Reznícek, 2005 (59 minutes, version originale tchèque sous-titrée en français). Il s’agit d’un portrait sensible à partir des témoignages de son épouse, Jirina Krizková.

Le livre
Le FRAC Limousin s’est moralement engagé en acceptant ce legs.
Un inventaire rigoureux fut réalisé en été 2011 et une première exposition de cet ensemble fut présentée au public en février 2012 dans les locaux du FRAC.
Une importante exposition rétrospective, à laquelle a participé le FRAC, sous la forme d’un prêt d’une trentaine d’oeuvres, fut organisée à la Galerie Nationale de Prague en 2013.
A cette occasion, Anna Pravdová, commissaire de l’exposition, réalisait un livre monographique retraçant la vie et l’oeuvre de cet artiste dont la production reste inclassable. Cet ouvrage est un élément essentiel à la compréhension et à la diffusion de l’oeuvre de Jan Křížek  auprès de tous les publics. Il est un outil pour les jeunes artistes, historiens de l’art mais aussi pour les amateurs d’art. C’est pourquoi, l’édition française de ce livre richement documenté a été mise en oeuvre.

Voir la présentation du livre et le commander