A l'aide des étoiles et du soleil

Flora Basthier, Gaëtan Kohler, Chloé Masson, Jean-Julien Ney, Ewa Sadowska, avec Aurélie Godard.

Exposition du 9 juin au 17 septembre 2017
Vernissage jeudi 8 juin 2017 à 18h


  • Aurélie Godard, A l'aide des étoiles et du soleil, 2017

Cliquer sur les images pour les agrandir

Au printemps 2015, nous présentions l’exposition « Conversations sur la peinture » qui réunissait plusieurs générations de peintres. Elle donna lieu à une table ronde à l’école Nationale Supérieure d’Art de Limoges où furent notamment débattues des questions liées à l’enseignement de la peinture et à sa transmission.
Cet été 2017, nous présentons une exposition au titre énigmatique qui montre les recherches de cinq jeunes artistes venus d’horizons différents - Flora Basthier, Gaëtan Kohler, Jean-Julien Ney, Chloé Masson et Ewa Sadowska - qui ont travaillé en commun pendant une année, en Chine, à Limoges et ailleurs, dans le cadre du post-diplôme « Kaolin » conduit par Aurélie Godard.

La démarche d’artiste d’Aurélie Godard repose sur une conception éminemment singulière de la sculpture, où la surface et le volume entretiennent des relations complexes, où le geste de mise en forme, précis et volontaire, est toujours contredit par le hasard ou l’accident – et vice-versa. On connait par ailleurs son intérêt pour les collaborations avec d’autres artistes de sa génération.
Sa position de directrice de post-diplôme avait pour principal objectif d’ouvrir les pratiques des jeunes diplômés à des expériences multiples pour remettre en question leurs pratiques personnelles et impulser différentes méthodes de travail en commun (en duo, à six, en écho, etc.), comme pour souligner la nécessité pour chacun d’ajuster son geste et sa position selon les contextes et les individus.

Après une présentation en fragments dans les salles du Musée Adrien Dubouché (« Vol en formation ») et dans la galerie associative Lavitrine (« Tourbillons ascendants ») durant le printemps, nous en proposons une version récapitulative et renouvelée aux Coopérateurs pendant l’été 2017. La présence d’Aurélie Godard, à la fois artiste et pédagogue (chef d’orchestre ?), se déploie au sein d’une scénographie appuyée où la sculpture et la mise en espace forment des points de contact entre les œuvres exposées. Une œuvre collective réalisée à douze mains, d’autres réalisées à quatre mains ou en formation plurielle, des sculptures au potentiel sonore (qui seront activées à la fin de l’exposition), des photographies et des vidéos forment une constellation de propositions plastiques où les lumières – celles du soleil et des étoiles du titre ? – sont des points de repères pour la navigation entre les œuvres.

United Kingdom Free Bets Bookmakers
Revew WillHill Here 100% bonus

Ladbrokes check here

Review Betfairclick here bonus